La Culture est orpheline, mais une part d’utopie restera…

9 06 2013

Triste nouvelle que d’apprendre le décès d’un auteur apprécié.

Iain (M.) Banks avait récemment annoncé un cancer en phase terminale et la fin sera malheureusement arrivée rapidement.

Restera une œuvre puissante et inspiratrice. Une des rares parcelles d’utopie dans une science-fiction qui semblait être devenue majoritairement pessimiste. Une œuvre stimulante, pas seulement au plan littéraire, et que j’avais effectivement prise comme un moyen de réfléchir à un enjeu qui me semblait insuffisamment travaillé : celui de la place croissante de machines de plus en plus évoluées dans ce qu’est devenu notre monde, à savoir un monde largement technologisé, numérisé, automatisé.

Il avait imaginé la Culture, une civilisation galactique hyper-avancée, expansive mais bienveillante, et, puisque les créations littéraires peuvent survivre à leurs auteurs, l’exploration de cet univers subtil pourra au moins se poursuivre… Besoin de guides ? Facile : suivez par exemple les Mentaux ! Mais à la manière de Banks : avec une nuance d’ironie et en étant conscients de ce que vous leur déléguez…


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :