(Bi)cyborgs

14 07 2009

Oreillettes, rationalisation du suivi médical, substances ergogènes (pour ne pas dire dopage)… Les coureurs cyclistes du Tour de France sont-ils déjà dans la post-humanité ? N’est-ce pas l’obsession de la performance qui est en train de préparer l’avènement des cyborgs, hybrides d’organismes et d’artefacts ? Le sport comme terrain d’expérimentation anthropotechnique sur l’« espèce humaine » ? C’est fou ce qu’une étape du Tour sans oreillettes peut susciter comme réflexions…

Manifeste cyborg

De quoi peut-être inciter aussi à (re)lire la réflexion anticipatrice de Donna Haraway, dont certains travaux ont (enfin) commencé à être traduits en français. On trouvera par exemple un éclairage stimulant sur ces processus d’hybridation dans Manifeste cyborg et autres essais. Sciences – Fictions – Féminismes (Paris, Exils, 2007).

Et puis, évidemment, s’agissant de cyborgs et autres organismes modifiés, lire de la science-fiction, beaucoup de science-fiction, car c’est peut-être finalement la voie la plus productive pour réfléchir au devenir de la condition humaine…


Actions

Information

One response

25 07 2009
Social-Scientific Analysis of Science-Fiction | The Global Sociology Blog

[…] his second post, Rumpala notes the interesting fact that two stages of the Tour de France will take place without […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :