Quand la « crise économique » devient prétexte…

1 06 2009

Sans surprise, l’argument de la « crise économique » sert à certains acteurs pour revenir sur des terrains perdus. C’est ce qui est en train de se passer, sans bruit, pour la législation européenne en matière d’environnement. Les discussions en cours autour de la politique industrielle européenne offrent l’occasion à certains intérêts économiques et nationaux d’essayer d’atténuer certaines avancées récentes de la législation environnementale (règlement REACH…). De telles stratégies n’ont rien de neuf, certes, et elles confirment d’une certaine manière l’économicisation de la régulation environnementale. Mais, en période de campagne pour les élections européennes, on aurait pu naïvement penser qu’il y avait là un sujet méritant de se trouver sur la place publique. Le lecteur intéressé trouvera juste quelques comptes rendus synthétiques (et révélateurs) sur les visées de ce lobbying et les réaménagements souhaités, mais ne risque guère de voir le thème émerger dans une campagne électorale déjà quasiment inexistante. Et après, de toute manière, les enjeux européens retournent pour cinq ans dans les limbes médiatiques…

 

Référence :

« L’UE réexamine la législation verte pour fortifier l’industrie »

(publié le jeudi 28 mai 2009 sur EurActiv)

 


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :