Évitons les confusions : la « récession » n’est pas la « décroissance ».

15 05 2009

L’INSEE a annoncé que le produit intérieur brut (PIB) de la France avait baissé de 1,2 % « en volume » au premier trimestre 2009. Interprétation économique, politique et médiatique : le pays est entré en « récession », puisque la définition (économiciste) qui s’est imposée veut que cette situation corresponde à deux trimestres consécutifs de baisse du PIB (ce qui est désormais le cas). Et déjà les commentaires s’entrecroisent, les analyses plus ou moins étayées se confrontent. On ne parle plus seulement de « recul de la croissance », de « contraction de l’activité », mais aussi de « croissance négative ». Certains commentaires journalistiques vont même jusqu’à parler de « décroissance », peut-être en écho à une expression vaguement entendue dans des débats récents. Sauf que le terme de « décroissance » peut avoir un autre contenu, plus subversif, et renvoyer notamment à un courant d’idées qui est en train de gagner des contours plus précis et qui a pour particularité de critiquer radicalement le modèle de développement dominant. Dans cette perspective, « récession » et « décroissance » sont loin d’être synonymes, et fort optimistes sont ceux qui pourraient considérer l’épisode de « crise » actuel comme l’annonce d’un changement de modèle. La situation et les craintes qu’elle suscite sont en fait davantage révélatrices d’une tendance qu’on peut résumer par une image simple. Le système économique est en effet aujourd’hui comme un vélo : non seulement il faut pédaler pour ne pas tomber, mais il faut pédaler de plus en plus vite (version un peu réductrice de l’argument de l’« engrenage de la production », qui a déjà suscité quelques débats théoriques). D’où effectivement les inquiétudes quand le rythme ralentit au point de compromettre l’équilibre général…

Une manière de montrer les différences de perspective est de réfléchir sur les conditions de la « décroissance ». Pour cela, je signale à nouveau un texte présenté l’année dernière : « La décroissance soutenable face à la question du « comment ? » Une remise en perspective par les processus de transition et leurs conditions de réalisation », Communication pour la conférence internationale « Economic degrowth for ecological sustainability and social equity », Paris, 19 avril 2008.

Une version légèrement remaniée du texte a été publiée sous forme d’article dans la revue Mouvements, n° 59, juillet-septembre 2009. Elle est téléchargeable sur le portail cairn pour ceux qui y ont accès ou récupérable ici dans une version qui avait été mise en ligne avant la publication au format papier.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :