Sur les manières d’envisager le devenir de la démocratie

17 03 2009

Même si vous le trouverez en « tête de gondole » dans les lieux où se vendent les livres, vous n’êtes pas obligés d’acheter le dernier ouvrage d’Emmanuel Todd (Après la démocratie, Gallimard, 2008, 257 p.). Ou alors ne vous contentez pas de cette seule lecture. Je n’ai pas acheté le livre : on me l’a prêté et je vais donc me permettre ce conseil. Certes, certaines hypothèses peuvent paraître à première vue séduisantes ou stimulantes. Mais l’ensemble, sur un fond d’anthropologie des structures familiales et de démographie (le « cœur de métier » d’Emmanuel Todd), en reste souvent à des corrélations hâtivement construites et trop rapidement argumentées. Si vous vous intéressez à l’avenir de la démocratie, lisez plutôt Wendy Brown, professeur de science politique à l’Université de Berkeley. Cette fois, l’analyse est d’autant plus stimulante qu’elle ne vise pas simplement le cadre français. Quelques-uns de ses écrits ont été récemment traduits en français et permettent d’analyser le processus de « dé-démocratisation » qui semble en cours, pour reprendre son expression. Wendy Brown revient en effet sur le mouvement de convergence entre néolibéralisme et néoconservatisme et elle les saisit comme des rationalités politiques dont elle montre certaines affinités fonctionnelles. Jusqu’à déboucher sur des conclusions et interrogations pas forcément très optimistes sur les possibilités et conditions de renouvellement du  projet démocratique…

Les habits neufs de la politique mondiale

Pour ceux qui s’intéresseraient à la réflexion de Wendy Brown, ils peuvent trouver en français un livre : Les habits neufs de la politique mondiale. Néolibéralisme et néoconservatisme, Les Prairies ordinaires, 2007, 144 p. Un extrait est disponible sur le site de l’éditeur.

Le texte est aussi pour partie disponible en ligne sous forme d’articles :

– « néo-libéralisme et fin de la démocratie », publié dans Vacarme, n° 29, automne 2004.

– « Le cauchemar américain : le néoconservatisme, le néolibéralisme et la dé-démocratisation des Etats-Unis », publié dans Raisons politiques, n° 28, 2007.

Et pour une contribution personnelle qui, d’une certaine manière, questionne aussi le projet démocratique à partir du cas du « développement durable », voir également :

– « Le “développement durable” appelle-t-il davantage de démocratie ? Quand le “développement durable” rencontre la “gouvernance”… », article paru dans VertigO – la revue électronique en sciences de l’environnement, Volume 8, Numéro 2, octobre 2008, et accessible en ligne.


Actions

Information

3 responses

19 03 2009
bouillaud

Sur le livre d’Olivier Todd, je suis entièrement d’accord qu’il n’en vaut pas l’achat. Deux de mes étudiants qui l’ont lu pour une fiche de lecture en sont sortis eux aussi très, très déçus. Cependant son succès de librairie (voir le classement des ventes d’essais publié dans l’Express) témoigne d’une inquiétude montante dans le grand public cultivé sur ce point – ce qui me parait une bonne nouvelle malgré tout.

Je vais suivre ton conseil sur W. Brown, je te signale aussi le déjà un peu ancien « Postdemocracy » de Colin Crouch, qui existe aussi en version italienne, mais pas à ma connaissance en version française.

19 03 2009
yrumpala

Effectivement, je n’avais pas signalé les travaux intéressants de Colin Crouch, notamment parce que seule une petite partie est disponible en français. En revanche, pour ceux que ça intéresse, il y a une interview de lui dans le numéro de mars 2009 de la revue Books. Et l’Italie est en effet aussi une « belle » illustration.

26 03 2009
Laurent Bouvet

Je communie avec vous chers collègues dans le culte de Wendy Brown (passionnant mais souvent un peu confus tout de même…) et surtout de l’excellentissime Colin Crouch dont Postdemocracy reste à traduire en effet – j’avais bien essayé chez Michalon à sa sortie quand j’étais encore directeur de collection là-bas mais j’avais fait chou-blanc. A mon avis, les droits sont déjà détenus par un éditeur mais sans débouché…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :